Bao102(insigne)(1).JPG (96894 octets)
1957  Mystère IVA, montée en puissance
mais dissolution de l'EC 02.002 "Côte d'or"
Bao102(insigne)(1).JPG (96894 octets)
2-ER-BPeterRequ.JPG (105480 octets)

Mystère IVA 2 E-R de l'EC 01.002 "Cigognes, n° 227 ou 303

     la Deuxième Escadre de Chasse disposait théoriquement de 95 appareils, avec une disponibilité de 50 %, assurant la défense aérienne du territoire, et la mission de formation de pilotes israéliens .
  Le 22 mars 1957, accident sur la BA 102 du Mystere IVA n° 200 F-UGSV de l'EC 03.002 "Alsace", le CNE Gouret sera indemne.
  Le 10 mai 1957, accident à Ruffey les Echirey (21) du Mystere IVA n° 125 F-UGFF de l'EC 02.002 "Côte d'or", le SGT Tilly trouvera la mort dans l'accident..
    En Mai 1957 l'A.C.C.O, Aéro Club de Côte d'Or qui était installé à Dijon-Longvic depuis 1930 quitte la Base Opérationnelle 102 pour s'installer sur le terrain d'aviation de Darois, de nouveaux parkings seront construits sur la base .
  Le 7 juin 1957, accident à Cazaux dans la Gironde du Mystere IVA n° 145 F-UGFA de l'EC 02.002 "Côte d'or",le CNE Blankaert  sera indemne.
  Le 12 juin 1957, accident à Marigny le Cahouet (21) du Mystere IVA n° 280 F-UGSX de l'EC 03.002 "Alsace",le SGT Debelle sera indemne.
  Le 7 août 1957, accident à Gaye dans la Marne du Nord 1002 n°186 F-SCAP de l'ELA 41, les trois occupants de l'appareil seront tués, SGT Bouladon, SGT Testu, 1ere Cl Vayer.
  Le 17 août 1957, accident sur la BA 102 du Mystere IVA n° 131 F-UGDF de l'EC 02.002 "Côte d'or",le LTT Pepos sera indemne.
   Le 25 Août 1957, l'Adjudant Chef Gilles de l'EC 03.002 "Alsace" remporte la coupe Saint- Exupery, le Lieutenant Canepa de l'EC 03.002"Alsace" arrivé deuxième à quelques secondes remportera la coupe Jean Despres .
  Le 20 septembre 1957, accident sur la BA 102 du F-84 F Thunderstreak serial 52-8927 F-UGHF de l'EC 01.003 "Navarre", le LTT Azimont sera indemne.
  Le 26 septembre 1957, accident à St Hyppolyte (25) du Mystère IVA n° 311 F-UGEP de l'EC 01.002 "Cigognes", le LTT Castagnos sera indemne.
  Le 4 novembre 1957, accident à Dijon du Mystère IVA n° 307 F-UGES de l'EC 01.002 "Cigognes", le SGT Lucet sera indemne.
   L'année 1957 de la deuxième escadre voit une pénurie d'avions et  de pilotes, et se termine par la dissolution de l'EC 2/2 le 10 novembre, il reverse ses Mystère IV A aux 5ième & 10ième Escadres de Chasse .

2-EF(BPeterRequi).JPG (104105 octets)

2-EL.BPeter Crequi.JPG (99039 octets)

Mystère IVA 2 E-F de l'EC 01.002 "Cigognes, n° 205 ou 276

Mystère IVAn° 209  2 E-L de l'EC 01.002 "Cigognes, 

1957 Deuxième Escadre de Chasse 
EC 1/2 CIGOGNES SPA 3 SPA 103 Cne de ROUZIERS
Indicatifs Internationaux F-UGEA à F-UGEZ Codes 2-E
EC 3/2 ALSACE 1° "Strasbourg" 2° "Mulhouse"  
Indicatifs Internationaux F-UGLA à F-UGLZ Codes 2-L

1405Gerfaut2Dijon1.JPG (101485 octets)

Gerfaut II à Dijon

1958

Mystere41-20.JPG (95512 octets)

   En Janvier 1958, la 2ième Escadre à deux escadrons compte seulement 54 pilotes (23 sont en détachement en AFN) 60 avions dont 12 en volant .
     Le 7 janvier 1958, accident sur la BA106 à Bordeaux (33) du Mystère IVA n° 198 F-UGSZ de l'EC 03.002 "Alsace. l'ADC Gille sera indemne.
     Le 21 février 1958, accident du Mystère IVA n° 235 2-EM de l'EC 03.002 "Alsace. le LTT Lastic sera indemne.
     Le 19 mars 1958, accident à Morey Saint Denis (21) du Mystère IVA n°325 F-UGET de l'EC 01.002 "Cigognes", le SGT Neulat trouvera la mort dans l'accident.
     Le 21 avril 1958, accident du Mystère IVA n° 293 de l'EC 01.002 "Cigognes" (Patrouille de France),le SLT Ponsot sera indemne.
     le 11 mai 1958, accident vraisemblablement au sol sur la BA 102 avec le Mystère IVA n°304 F-UGEC de l'EC 01.002 "Cigognes", le SGT Poupon sera indemne.
     Le 29 mai 1958, accident à Epagny (21) du Mystère IVA n°195 F-UGGJ de l'EC 03.002 "Alsace", le SGT Guerin sera indemne.
     Le 16 juin 1958, accident du Nord 20002 n° 181 F-SCAM de l'ELA 00.041, le LCL Cavaroz sera indemne.
     Le 4 juillet 1958, accident à Precy sous Thil du Mystère IVA n° 296 de l'EC 01.002 "Cigognes", le STT Perrin sera tué.
     Le 29 août 1958, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 278 F-UGET de l'EC 01.002 "Cigognes", le SLT Dubois sera indemne.
  En 1958, la Compagnie Régionale de Transport Automobile 20/351 CRTA 20/351 s'installe pour partie sur la base (autres éléments à Nancy & à Toul).
1958 Meeting de l'Air à Longvic
meet1958(1).JPG (106653 octets) meett1958(2).JPG (94612 octets)
Avion de l'ELA 41 Vautour au premier plan, alignement des Mystères IV de l'Alsace
mmet1958(2).JPG (105289 octets) Copie de 1958(2).JPG (102345 octets)
1959
   Le 26 février 1959, accident sur la BA 102 du  CM 170R Fouga Magister n°22 F-TFTM de la Base Ecole 701 de Salon de Provence, le SLR Duranceau sera indemne.

En Mars 1959, la B.A.O 102 passe sous le Commandement du Colonel Simard .

Le terrain de desserrement de Broye les Pesmes deviens opérationnel et se trouve rattaché à la BA 102

1959-Tebessa(1) .JPG (94240 octets) 1959-Tebessa(2) .JPG (102525 octets) 1959-Tebessa(3) .JPG (92765 octets)
Mystère IVA de la 2° Escadre de  passage à Tebessa AFN en 1959
   Le 30 juin 1959, accident à Chevigny Saint Sauveur (21) du SIPA 111 A n° 126 de l'ELA 41, les SGC Pommeret et SGT Girot seront indemnes.
   Le 22 juillet 1959, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 285 F-UGGN de l'EC 03.002 "Alsace", le LTT Arrault sera indemne.
   Le 3 août 1959, spectaculaire accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 220 F-UGGM de l'EC 03.002 "Alsace", au retour d'une mission de navigation, le LTT Pepos est victime d'une panne hydraulique. Il large ses bidons à l'est de la piste 02/20, et demande le déploiement de la barrière d'arrêt qu'il engagera à 160 km/h (80kts).
    L'avion cahote ensuite à travers creux et bosses, il perd son train, des trappes, et termine sur le nez à quelques 200 mètres de l'Ouche, non sans avoir franchi un trou à ordures, le LTT Pepos soufrira de quelques égratignures et contusions diverses mais sera indemne.
     Le 7 août 1959, autre accident impressionnant à l'atterrissage sur la BA 102 d'un Mystère IVA victime d'une panne de train, ( n° 241 F-UGGS  de l'EC 03.002 "Alsace")
    Le CNE Lauzeral  refusera de s'éjecter et décidera de poser l'avion sur le ventre au niveau de la bande de crash. 
    Après une première approche avec trop de vitesse, il réalisera de main de maitre un Belly Landing parfait sur 500 mètres, bien dans l'axe de la piste et sera Indemne.
   Le 16 septembre 1959, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 302 F-UGED de l'EC 01.002 "Cigognes", le CNE Chevalier sera indemne.
    En novembre1959, la Section hélicoptères de la Gendarmerie Nationale est crée sur la base de Dijon, elle recevra son premier Bell 47 G le 13 Janvier 1960.
   Le 7 décembre 1959, accident à Bremgarten en Allemagne du Mystère IVA n° 183 F-UGGY de l'EC 03.002 "Alsace", le LTT Girard sera indemne.
  Le 7 décembre 1959, collision de 2 Mystère IVA de l'EC 03.002"Alsace"à Bremgarten en Allemagne, 
   le n°235 F-UGGE et le n°217 F-UGGILe LTT Pourchet et le SGT Charrin seront indemnes.
   Le 9 décembre 1959, accident au stand de tir Air sol d' Epagny (21) du Mystère IVA n° 289 F-UGEY de l'EC 01.002 "Cigognes", le LTT Cousson sera indemne.
   Le 23 décembre 1959, accident à Bremgarten en Allemagne du Mystère IVA n° 180 F-UGGF de l'EC 03.002 "Alsace", le COL Simard sera indemne.
  Le 1er mars 1960, accident à Tebessa en Algérie du Mystère IVA n° 190 F-UGGI de l'EC 03.002 "Alsace", le SGT Chajbazian sera indemne.
   L'escadre alternait missions de Défense Aérienne, exercices et déplacements dans le cadre de la coopération avec l'OTAN, les campagnes de tir Air-sol et Air-air au canon de 30 mm DEFA, et plus rarement au Lance roquette (16 tirs en Mars-avril 1960)  .
  Le 21 mars 1960, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 288 F-UGEZ de l'EC 01.002 "Cigognes", le LTT Arrambide sera indemne.
   Le 22 août 1960, accident à Lerm et Musset dans la Gironde  (33) du Mystère IVA n° 196 F-UGGR de l'EC 03.002 "Alsace", le CNE Lauzeral sera indemne.
   Le 12 septembre 1960, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 310 F-UGEH de l'EC 01.002 "Cigognes", l'ADJ Floch sera indemne.
1960 Opération " Flash-back"

2-001.jpg (91744 octets)

   Du 17 au 23 septembre 1960, l'exercice "Opération Flash-back" verra la mise en oeuvre opérationnelle de l' EC 1/2 "Cigognes"sur le terrain de desserrement de Dole-Tavaux (jura) .

2-EW-11.jpg (129631 octets)

2-EW-10.jpg (122763 octets)

2-EC-0.jpg (64886 octets)

2-EM-7.jpg (103682 octets)

2-EU-04.jpg (58743 octets)

2-EC-55.jpg (106677 octets)

2-EK-18.JPG (101487 octets)

2E-L-56.jpg (108437 octets)

2-zDivs3.JPG (82615 octets)

   Le 5 octobre 1960, accident à Bellenot sur Pouilly (21) du Mystère IVA n° 151 F-UGGGcodé 2-GG de l'EC 03.002 "Alsace", au cours d'un exercice, le SGT Sarrazin sera victime d'une extinction réacteur, à défaut de parvenir à un ré-allumage en vol, il larguera ses bidons, dans de mauvaises conditions pour envisager l'éjection (vitesse & altitude), il tentera un atterrissage en campagne.
   Le choc brutal fera cèder le train et exploser les étoupilles de verrières, l'avion rebondira sur une centaine de mètres  et glissera sur encore 70 mètres en Belly landing, (sur le ventre), le pilote sera fortement commotionné, le choc de la verrière avait arraché son casque.
   Le 3 novembre 1960, accident à Friedrichshafen en Allemagne du Mystère IVA n° 184 F-UGGA de l'EC 03.002 "Alsace", le LTT Leguen sera indemne.
   Le 4 novembre 1960, accident à Ritzing dans la Moselle du Mystère IVA n° 188 F-UGGO de l'EC 03.002 "Alsace", le LTT Leguen sera indemne.
1961

MystereIV 2EC-Requi.JPG (97906 octets)

Mystère IVA  2-GP de l'EC 03.002 "Alsace"sur la BA 102.

    Campagne de tir à Cazaux début Janvier pour les Mystère IVA de l'EC 03.002 "Alsace".
  Le 3 février 1961, accident sur la BA 120 à Cazaux dans la Gironde du Mystère IVA n° 209 F-UGGK de l'EC 03.002 "alsace", le LTT Scavenius sera indemne.
  Le 17 février 1961, accident sur la BA 102 du Mystère IVA n° 187 F-UGGM de l'EC 03.002 "alsace", le SGC Guérin sera indemne.
  Le 10 avril 1961, accident au décollage sur la BA 102 du Mystère IVA n° 208 F-UGGS de l'EC 03.002 "alsace", le LTT le Bouteiller ne peut décoller, vraisemblablement suite à un problème technique, l'avion engage le dispositif d'arrêt à environ 210 km/h, celui ci ne résiste pas et l'avion poursuivra sa course dans un champ labouré à Ouges, c'est la rupture du train qui  provoquera son arrêt dans un champ de trèfle après un demi tour à 180 °. Le pilote quelque peu commotionné sera indemne.
  Le 10 mai 1961, accident, collision ? de deux Mystère IVA de l'EC 01.002 "Cigognes" (Patrouille de France), le n° 298 du LTT Parisien et le n° 314 du SGT Lucet , les pilotes seront indemnes.
       Dès le printemps 1961, l'escadre se préparait à recevoir le Mirage III C et c'est à Dijon que s'effectuera la transformation des pilotes de la 7ème Escadre de Chasse sur Mystère IV A  .
       Le Mystère IVA était devenu un appareil fiable et performant, sa disponibilité opérationnelle oscillait entre 65 & 70 % 
       La 2ème Escadre de chasse aura touché un peu moins de 150 appareils, dont certains seront vendus à Israël :

   Page spéciale Annexe sur Histavia 21  >>>>

N° de série et codes connus (Correspondance)
        N° de série connus : 75, 76, 116, 118 à 127, 129, 131 à 135, 137, 139 à 151, 175, 177, 179 à 209, 211 à 221, 223 à 250, 275 à 293, 295 à 312, 314, 316, 317, 319, 325 .
       L'escadre aura effectuée 44.200 heures de vol sur Mystère IV A .
 
 <<< RETOUR

1957 Patrouille de France

Retour Home

  SUITE >>>

     Mirage IIIC

 

 Retour Index Histavia21.net